Treiber

On nous avait décrit un abruti, un serial-killer, une brute épaisse, un homme des bois… et on découvre, à l’occasion de sa cavale, un être rusé, malin, très organisé… et même sentimental. Rien à voir en tous cas avec un mec assez con pour enterrer ses victimes dans son jardin… Logiquement, le doute s’installe concernant sa culpabilité.

Et puis, on s’interroge également sur l’immense responsabilité des médias dans la description qui avait été faite de lui. C’est sûr qu’avec sa gueule de psychopathe, ce n’était pas la peine de chercher plus loin, son « CV » était servi sur un plateau…

Publié dans : Actualité |le 13 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

A votre service... |
Waw Info |
senegal news |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bligblogdelnica
| infosfamille
| Projet Transdisciplinaire