Le sacri-fils

charmant1.jpg

Epilogue attendu dans « l’affaire de l’EPAD » : le fils se retire de la course à la présidence non sans réaffirmer qu’il ne lâche rien. L’incident est clos, l’honneur est sauf… A noter les efforts un peu pathétiques du conseil en communication de Jean Sarkozy qui, dans une stratégie caricaturale lui a fait endosser dans ses ultimes interventions télévisées, un accoutrement digne d’un cadre d’établissement financier de La Défense (cheveux courts, chatains, petites lunettes sages, swatch à 75 euros au poignet !…). Finies les mèches blondes romantiques de « Charmant ». Une façon de dire : « vous voyez, j’avais la capacité à me glisser dans la peau du rôle que vous me refusez… ». Aurait-il trop tardé à revêtir la robe de bure qui convenait ?

Publié dans : Actualité |le 23 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

A votre service... |
Waw Info |
senegal news |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bligblogdelnica
| infosfamille
| Projet Transdisciplinaire